Historique

Du SYNCIBE à l’OSCI : 50 ans d’histoire des Entrepreneurs de l’International

Le SYNCIBE des années 70 et l’OSCI actuel sont de lointains descendants de la " Chambre Syndicale des négociants-Commissionnaires et du Commerce Extérieur " créée en 1876 à Paris, puis en 1968 de la Fédération Nationale des Syndicats des Sociétés de Commerce Extérieur (FNSCE), domiciliée au CNPF à Paris (16e).

Depuis 1998, le Syndicat des Négociants et Commissionnaires à l'international SNCI et l’OSCI sont associés dans toutes leurs actions.  

Dans les années 70, sous le gouvernement de Jacques CHIRAC, Premier Ministre de Valéry GISCARD D’ESTAING,  Jean Pierre FOURCADE fait créer au CNPF - aujourd’hui MEDEF - le « Syndicat des Sociétés de Commerce Internationale ayant des Bureaux à l’Etranger » ou SYNCIBE. Pour la première fois, les grandes sociétés de commerce extérieur (peu nombreuses) mais aussi les grandes banques du commerce extérieur étaient réunies au sein d’une unique organisation.

Président du SYNCIBE, Pierre DETOEUF, PDG de CIFAL – Centrocommerce entre 1955 et 1982, évoque dans ses mémoires « qu’il avait à ses côtés, au SYNCIBE, comme mentors et soutiens permanents la BNP, Paribas (très importante dans ce domaine) et la BFCE, Banque Française du Commerce Extérieur, alors banque d’Etat ».

Pierre DETOEUF explique aussi avoir eu comme mission, dans le cadre du SYNCIBE, la création des premières Joint-Ventures négociées par Georges Lesèvre (un ancien résistant devenu banquier puis Directeur Général de CIFAL) et Fabien Buhler avec un pays de l’Est (Yougoslavie) et de sa participation à de nouvelles organisations gouvernementales impliquées en commerce extérieur ; parmi elles, la « Grande Commission franco-soviétique » dont Pierre DETOEUF assurait la co-présidence du groupe chargé de l’agroalimentaire.

A cette période, les deux grands vecteurs de vente pour les matériels et biens d’équipement sont les SCI, Sociétés de Commerce International, et les sociétés d’ingénierie : les pays socialistes et un certain nombre de pays ayant accédé à l’indépendance en Afrique et Asie souhaitent acheter des usines clefs en mains pour accélérer leur croissance et avoir accès à plus de valeur ajoutée sur leur territoire.

Les SCI sont encore peu nombreuses à l’international, hors les grands négociants multi-produits présents en Afrique-Asie, ainsi que ceux spécialistes du commerce des produits en vrac, céréales par exemple.

Plusieurs présidents se succédèrent à la présidence du SYNCIBE, parmi lesquels Mrs Jacques CRESSON (directeur d’une filiale export de Peugeot puis président de l’ACECO – l’Association pour la compensation des échanges commerciaux entre 1990 et 2001), Francis BLUM (Louis Dreyfus Négoce)…

Plusieurs de ces grands négociants en produits agricoles ont déménagé vers la fin des années 90 leur siège dans d’autres pays (Suisse notamment) pour des raisons fiscales (existence d’une taxe C3S, dite aussi Organic, particulière à la France pénalisant les sociétés de négoce), d’organisation du travail, et lorsque les négociants ont pu optimiser le choix de lieu de travail de leurs équipes avec le développement d’internet. Cela a affaibli le SYNCIBE qui reconnait plus tard, début 2006, que le syndicat vient de connaître une année 2005 de « calme plat, voire de demi-sommeil » ; de fait, le syndicat se contentait de veiller à la bonne gestion de la convention collective.

Gilles REMY, devenu PDG de CIFAL en 1995, à la tête du syndicat nommé CGI-SAI (SAI : Sociétés d’Accompagnement à l’International), constate d’une part la faiblesse du SYNCIBE, et d’autre part, l’appartenance des différentes autres organisations concernées par le commerce international avec la CGI (Confédération du commerce de Gros et International).

La CGI est elle-même le résultat de la fusion en 1993 de la Fédération des SCI (Paul Henri Denieul, détaché de Paribas chez SCOA en fut le dirigeant) et de la Confédération Française des Commerces de Gros (CFCG). Il propose donc de créer une organisation qui représenterait les OSCI, Opérateurs Spécialisés du Commerce International, que sont notamment les SCI et les SAI.

Une Assemblée Générale extraordinaire est convoquée le 4 janvier 2006 pour fusionner en une seule organisation toutes les fédérations comptant dans leur rang des Sociétés de Commerce International. Sont présents à cette Assemblée Générale des dirigeants ou représentants de Louis Dreyfus Négoce, Devexport, Unis Industrie, Mitsubishi France, Groupe CIFAL, CFAO, Natexis Pramex International, Denis Frères, Serex Alliance Santé et des représentants de la CGI.

La réunion constitutive de l’OSCI se tient le 22 février 2006, Gilles REMY en devient Président.

En novembre 2013, Gilles REMY propose qu’Etienne VAUCHEZ lui succède à la Présidence de l’OSCI.

Etienne VAUCHEZ est réélu en février 2017.

 

LES GRANDES FIGURES DE LA RICHE HISTOIRE DES SOCIETES DE COMMERCE EXTERIEUR FRANCAISES

Par Jean-Claude ABEILLON, Senior Advisor - CIFAL GROUPE

Cliquez sur l'image ci-dessous

 

LES 10 ANS DE L'OSCI EN 2016

osci_emailing_keep-calm_v4.jpg